20/10/2010

Toujours violet

pape et clergé.jpg

                                                                                            Est-il puni ? « Il » n’est pas dans la liste. Le Vatican annonce ce matin qu’un consistoire est prévu pour ce 20 novembre, qui créera vingt-quatre nouveaux cardinaux, dont vingt âgés de moins de 80 ans, condition pour être parmi les électeurs du futur pape. Les noms, les âges, les titres, les mérites, tout est détaillé dans le journal La Croix. Pas d’André-Joseph, pas le moindre Léonard.

 barette cardinalice images.jpg

Ma première surprise est le silence que garde là-dessus la presse belge au moins francophone. Provisoirement, certes, mais il est (au moment où j'écris) 17 heures pile, et il n’y a encore rien dans le Soir, la Libre, la DH… Ce n‘est pas que ce soit une nouvelle fracassante. Mais entre le travail politique qui n’avance guère, et les deux procès criminels dont aucune solution n’est actuellement plus probable, notre archevêque a occupé l’actualité. Suffisamment  pour que la grande presse annonce sans retard ce cas curieux de justice immanente dont un amour-propre doit déjà souffrir.

 B16 armoiries_nouvelles.jpg

Les causes de ce retard, qui ne saurait être aléatoire, peuvent être de deux sortes, dans la mesure où tout ici est relève de la faveur d’un seul homme, - dont, par parenthèse, j’ai vu qu’il avait réhabilité la tiare dans ses armoiries ! Ou bien le pape est irrité sur le pays, ou bien il n’est pas satisfait des premiers trots de son poulain archi-mitré. Le pays, parce qu’il menace de revoir son financement des cultes ; l’archevêque, parce qu’il a déchaîné la tempête en dédaignant les conseils de  son entourage.

pierres d'angle.jpg 

Quitte à surprendre, je pense au fond de moi que cette pierre sur le chemin où bute sans doute une ambition peut aussi devenir « la pierre d’angle » (Is., 28,16) avec quoi le pasteur André, s’il a le cœur plus chrétien que clérical, comme je l’espère et le crois, fera une plus solide bergerie. Plus humaine, plus divine. Je n'écris pas seulement ceci par "charité". Je suis convaincu qu'un chef ayant forte personnalité est un bonheur pour une collectivité - à condition qu'on lui résiste, qu'on le convertisse à la collégialité.

18:29 Écrit par Ephrem | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Je me sens très proche de vous dans ce que vous exprimez, Ephrem!
Bises
Marie

Écrit par : Crocki | 21/10/2010

Malheureusement, son interview de ce jour laisse penser le contraire : il se voit déjà en rouge au prochain consistoire...

Écrit par : Ben | 21/10/2010

Les commentaires sont fermés.