29/03/2011

Ici, il s'appelait Palagio...

Amand D'Hondt 27 mard 2011.jpg

Mon ami Amand D’Hondt,     qui a accompagné ce blog pendant des années sous le nom de Palagio, nous a quittés dimanche, emporté par une crise cardiaque. C’était un chrétien comme on n’en fait plus. D’une générosité essentielle très rare : c’est dans le don, la magnanimité, que son ego, qu’il assumait bien, s’exprimait le mieux. J’avais 18 ans quand je l’ai rencontré aux facultés de Namur. Nous étions cette année-là, parmi les étudiants inscrits à  la candidature en droit, les deux seuls à suivre en outre les cours de candidature en philosophie « pure » (le groupe A de la philo et lettres)…  Il était alors fan de Blondel, j'aimais Kierkegaard. Et  ensemble nous lisions la Bible le soir, bataillant sur telle ou telle interprétation. – Par la suite, nous ne nous sommes jamais perdus de vue. De nos dissensions, idéologiques ou autres, nous avions le génie de sortir soudain, meilleurs… Il savait pardonner. Docteur en droit, il m’avait aussi, un temps, remplacé avec intelligence à la présidence de la Haute Ecole Galilée, quand je dus m’en aller détruire les cellules malignes qui me faisaient la guerre. Merci pour tout, frère. Pour ton coeur grand. - Père de Jésus-Christ, accueille dans ta maison cet homme magnifique, père de famille très nombreuse, beau preneur de risques, incertain de sa propre justice, et tout pareil à ces figures fortes que ton Evangile nous présente : Joseph, celui de Nazareth, celui d’Arimathie, et Nicodème…  

Commentaires

Avec toi, je veux rendre grâce et prier...
Rendre grâce, car j'ai toujours reçu de ses commentaires fins et discrets.

Et je pense aussi très fort à toi, chaque jour...

Je t'embrasse en amitié.

Écrit par : Ben | 29/03/2011

Cher Ephrem,
Voici que je prends connaissance de la triste nouvelle concernant Palagio, avec qui vous avez partagé une véritable amitié. Un lien si profond que la mort ne le détruira pas.
J'unis ma prière à la vôtre pour confier au Père ce visiteur de votre blog de qui j'aimais lire les commentaires bien construits. Je prie également à votre intention, en cette période particulière...
Je vous embrasse
marie

Écrit par : Crocki | 29/03/2011

Les commentaires sont fermés.