11/06/2011

Parler à l'Esprit

Chorale ImagesCAORWYY0.jpg

Demain, fête de la Pentecôte. Et ce soir, à la cathédrale, à partir de 20 heures, « veillée de prières » présidée par Mgr Léonard. Ce n’est pas une messe ; et j’imagine que c’est plus mouvementé (cérémonialisé) qu’une adoration eucharistique. Des adultes y seront confirmés, dit-on. J’irai donc. Malgré deux hésitations. 1. Peur de m’y trouver  en milieu réactionnaire, péniblement triomphant si la rumeur que j’entends est fondée, à savoir que le pape s’apprête à ouvrir les deux bras, sans réserves,  aux schismatiques de la fraternité St Pie X, dans les quinze jours. Il profiterait de la fête des SS. Pierre et Paul pour réintégrer les intégristes têtus, qu’il confierait – au sein de l’Eglise -  à la juridiction du seul Mgr Fellay, moyennant une soumission polie du Successeur de Marcel Lefebvre. Tristesse. J’ai déjà fait une fois l’expérience : il m’est difficile de prier avec ces obstinés pharisiens. 2. Vis-à-vis de l’autre tendance probable, charismatique et démonstrative, je n’ai pas de répugnance, seulement de la gêne. La prière, pour moi, suppose de la pudeur. Mais là-dessus je ne me donne pas raison. La façon dont les pasteurs afro-américains font danser et chanter leurs paroissiens est spirituellement d’une efficacité évidente. 

Canari ImagesCAGOJWAI.jpgEtrange fête que la Pentecôte. C’est alors que naît l’Eglise. Tandis que Jésus est parti, et parce qu’Il est parti. Il l’a lui-même expliqué : s’il ne partait pas, il ne pourrait envoyer à sa place l’Esprit-Saint. Qui apprendra aux disciples des choses que Jésus vivant n’a pas pu ou voulu dire. Transmettre. - Difficulté de visualiser cet Esprit. Allons ! C’est le vent, c’est le souffle, c’est l’optimisme, la liberté… Justement : difficile de personnifier cet esprit, de lui parler. Parle-t-on à une valeur, à un symbole, à un canari ? Or cet Esprit, que le concile de Nicée en 325 mentionnait sans rien en dire, il est capital dans notre Foi, selon ce qu'a vu le concile suivant, Chalcédoine, en 381. Car cet Esprit est Seigneur, c’est-à-dire Dieu, une des trois Personnes, co-adorées et co-glorifiées, c’est Lui qui donne la Vie, et ce qu’il est possible d’en savoir : Lui qui parle par les Prophètes.

Veni imagesCA9BXQGY.jpg

Dans le très vieil hymne carolingien « Veni sancte spiritus », que j’ai appris par cœur et chantonne volontiers, je retiens surtout  le 2e couplet. Il m’a accompagné ces temps-ci: veni pater pauperum, veni dator munerum, veni lumen cordium. Père des pauvres, donneur de cadeaux, lumière des cœurs… Se rappeler que les pauvres, c’est DSK autant que la fille d’hotel ; les cadeaux, c’est la vie, l’amour et la conscience qu’on en a ; et l’illumination des cœurs, c’est, pour user d'un mot grave, l'accession à la Vérité.

18:50 Écrit par Ephrem | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.